Les fondateurs de We Africa travaillent toute l’année en Italie et en Suisse afin de récolter des fonds pour la construction de puits d’eau, la distribution de nourriture, le parrainage et la formation scolaire des enfants du Burkina Faso.

Depuis 2020 nous avons malheureusement décidé pour des raisons de sécurité d’annuler les missions de groupes. La zone dans laquelle We Africa oeuvre est une zone rouge: LE BURKINA FASO EST UNE REGION TOUJOURS PLUS DANGEREUSE!!!

Les autorités déconseillent fortement un voyage au Burkina Faso.

 

Le Burkina Faso est entré dans un cycle de violences liées au terrorisme qui s’accélérent, avec des attaques incessantes et des zones d’insécurité de plus en plus grandes.

 

En raison de l’augmentation de la détérioration des conditions de sécurité dans le pays, le 31 décembre 2018 les autorités du Burkina Faso ont décrété l’ETAT D’URGENCE dans plusieurs provinces.

CHAQUE MISSION COMPORTE UN RISQUE ELEVE POUR LA VIE.

 

Chacun peut également soutenir notre travail au Burkina Faso sans forcément partir sur place. Merci!

J’ai visionné le link présent dans le formulaire qui explique clairement le niveau de danger pour la propre sécurité de se rendre au Burkina Faso. Le Burkina Faso est actuellement en ETAT D’URGENCE et tout type de voyage reste fortement déconseillé.

15 + 15 =

Les fondateurs de We Africa travaillent toute l’année en Italie et en Suisse afin de récolter des fonds pour la construction de puits d’eau, la distribution de nourriture, le parrainage et la formation scolaire des enfants du Burkina Faso.

Depuis 2020 nous avons malheureusement décidé pour des raisons de sécurité d’annuler les missions de groupes. La zone dans laquelle We Africa oeuvre est une zone rouge: LE BURKINA FASO EST UNE REGION TOUJOURS PLUS DANGEREUSE!!!

Les autorités déconseillent fortement un voyage au Burkina Faso.

 

Le Burkina Faso est entré dans un cycle de violences liées au terrorisme qui s’accélérent, avec des attaques incessantes et des zones d’insécurité de plus en plus grandes.

 

En raison de l’augmentation de la détérioration des conditions de sécurité dans le pays, le 31 décembre 2018 les autorités du Burkina Faso ont décrété l’ETAT D’URGENCE dans plusieurs provinces.

CHAQUE MISSION COMPORTE UN RISQUE ELEVE POUR LA VIE.

 

Chacun peut également soutenir notre travail au Burkina Faso sans forcément partir sur place. Merci!